Accueil > Culture, Individu, Ministre > Rayonnement culturel de la France : Pour une mise en ligne à titre gracieux d’œuvres Françaises sous-titrées

Rayonnement culturel de la France : Pour une mise en ligne à titre gracieux d’œuvres Françaises sous-titrées

France 24 mise à part, la visibilité et la diffusion de la culture française sur internet est aujourd’hui limitée à la communauté Francophone.

 Le succès que rencontrent certains artistes étrangers dans la vente de leurs DVDs sur le territoire Français alors même qu’il n’y ont jamais mis les pieds ou été diffusés (e.g. Jeff Dunham) devrait pourtant éveiller la curiosité du personnel du ministère de la culture. Ils se rendraient compte de l’impact de la diffusion en ligne et à titre gracieux de spectacles, émissions et séries étrangères sous-titrées en Français sur le rayonnement culturel des pays concernés.

 En effet, au delà de l’aspect piratage de séries américaines qui sortent en France 1 à 2 ans après leur diffusion su les canaux US, de nombreuses productions diffusent sur YouTube tout ou partie de leur travail, sans restrictions géographiques. La mise à disposition de versions sous-titrées offre alors à ces « œuvres » une exposition et une diffusion hors de leur frontières à moindre coût.

 En France, ce fonctionnement est aujourd’hui inexistant. Aucun spectacle ni aucune série n’est disponible en version sous-titré anglais sur les réseaux. Des émissions au niveau culturel relativement limité comme The Voice vont même jusqu’à bloquer la diffusion des chansons interprétées en Anglais par leurs candidats.

 Et pourtant, un pirate sous-titrant en anglais puis diffusant un épisode des guignols aura aujourd’hui plus d’impact sur le rayonnement culturel de la France que toutes les conventions bilatérales et multilatérales signées ces dernières années. Et on ne parle même pas de l’efficacité budgétaire associée.

Le grand public et les profs de Français à l’étranger n’attendent que ça. Apprendre le Français sur un épisode de Bref parlant de la fermeture de Megaupload est tout de même plus sexy que de travailler sur l’extrait d’une pièce de théâtre de Maupassant… Et les œuvres qui seront découvertes à l’international par ce biais ne feront qu’accroître la visibilité et l’attractivité de leurs auteurs, et de leur pays.

 Alors, en attendant que le ministère et/ou les maisons de production envisagent de valoriser et de diffuser des extraits des spectacles de Dany Boon, Gad Elmaleh ou des épisodes de Bref1 avec sous-titres en Anglais, Arabe et Espagnol sur YouTube glissons discrètement le nom de subtitleWorkshop pour windows, et de ce que vous voulez sous linux et mac, comme ça, à tout hasard…

1Qui sont quand-à-eux disponibles sur le site de canal, saluons au passage la démarche.

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :