Archive

Archive for the ‘Président’ Category

Publicité des parrainages : Encore heureux !

22 février 2012 Laisser un commentaire

Procédures de vote en France : Peut mieux faire

6 février 2012 5 commentaires

[Les 3 premiers points de ce billet sont inspiré un plagia extrait de l’article scientifique « théorie du choix social et aide multicritère à la décision » de D. Bouyssou, Th. Marchant et P. Perny]

EDIT du 14/04/2012 : Suite aux commentaires de Droop, clarification de la section 4

 C’est la saison des élections, et comme à chaque fois en France, la question du vote « utile » réapparaît. Et pour résumer, en cette année de présidentielle, le jingle c’est « HollandUtil ou tu fais gagner Sarkozy ». J’entends, sauf que je croyais bêtement que lors d’une élection l’idée était de donner son opinion. Si je vote HollandUtil, je mens, et en plus il serait capable de (faire) croire que 53% des votants électeurs Français sont d’accord avec ses idées le bougre !

Dans mon jeune temps – j’ai réussi à retrouver et à déchiffrer mes cahiers d’antan, émouvant autant que prouesse archéologique – j’avais noté : « Une procédure de vote est  « bonne » si le résultat du vote permet de refléter le plus fidèlement possible les préférences des votants.  Ainsi, si une majorité de votants préfèrent les idées du candidat A à celles du candidat B, alors A doit l’emporter.»

Jusque là, rien de nouveau sous le soleil. Sauf que j’avais également noté que si la règle de la majorité marche bien avec 2 candidats, son adaptation pour les cas où ils sont plus nombreux pose un certain nombre de problèmes. Preuve en sont les Britanniques.

Lire la suite…

TVA sociale, ah bah oui mais bon…

12 janvier 2012 Laisser un commentaire

Le taux élevé de charges sociales que payent les entreprises Françaises comparativement à ce qui se fait dans les autres pays pose un problème de compétitivité, c’est un fait.  Si la taxation du travail en France permet d’offrir des prestations élevées à la population (service public), elle engendre un déséquilibre vis à vis des produits étrangers qui ne sont plus soumis – depuis la disparition des droits de douanes en 1992 – aux mêmes contraintes économiques.

Lire la suite…

Les 7 propositions de TI-France aux candidats à la présidentielle

L’ONG Transparency International lutte contre la corruption. Elle est principalement connue pour son classement des pays selon l’indice de perception de la corruption (En 2011, la France se classe 25ème sur 183, en baisse depuis 2008…). A l’occasion de la présidentielle, l’antenne Française de Transparency International a élaboré 7 propositions à l’attention des candidats à la présidentielle afin de clarifier leur engagement en terme de transparence, d’intégrité et de lutte contre la corruption. L’objectif est bien sûr que les candidats en accord avec celles-ci s’engagent à les mettre en œuvre en cas de victoire.

Les 7 propositions de TI :

Lire la suite…

Produire en France, des paroles aux actes

6 janvier 2012 1 commentaire

Depuis la déclaration de François Bayrou sur la nécessité d’acheter Français – au sens de produits fabriqués en France –  la question fait consensus parmi les candidats à la présidentielle. Cependant, mis à part une proposition d’amélioration du Small Business Act (SBA)  européen afin de réserver une part des marchés publics aux PME, force est de constater que les décisions et propositions concrètes et économiquement viables pour relancer l’emploi ne sont pas légions. Et les deux petits graphiques ci-dessous (données insee ici et )  n’incitent pas à l’immobilisme… Lire la suite…

France, terre de cons

6 novembre 2011 Laisser un commentaire

Un ami étranger et nouvellement docteur en informatique (bravo à lui)  a souhaité obtenir une carte de résident après 5 années d’études en France (2 ans de master + 3 ans de thèse).

Après une procédure de 4 mois, son dossier a finalement été retoqué par l’administration au motif que son contrat de chercheur (post-doctorant) est un CDD et non un CDI. Il a donc fait une demande de carte verte aux États-Unis et a obtenu le feu vert de l’administration américaine en 2 mois.

Un homme brillant, dont les études supérieures ont été payées et dispensées par la France – et qui trouvera toujours un emploi – part donc à l’ étranger. Et pendant ce temps, la balance commerciale de la France est toujours plus négative, le gouvernement pleure la fuite des cerveaux et on garde 20% d’électeurs FN.

France, terre de cons.

Que la carte de résident soit automatiquement accordée sur demande à tout docteur (et à sa famille) obtenant son diplôme en France ne me semble pas économiquement infondé…

En effet, sur les 9000 doctorats annuellement délivrés par la France,  22% le sont à des étrangers  [1], ce qui représente 2250 personnes. Même en supposant que les 2/3 des étrangers nouvellement docteurs souhaitent rester en France, ce qui est loin d’être le cas, on arrive « au pire » – en considérant des familles de 4 personnes – à un flux positif de 6000 personnes, soit moins de 5% du flux migratoire annuel (122000 personnes en 2009).

[edit du 21 décembre 2011]
Une pétition demandant l’abrogation de la circulaire défendant la politique actuelle de gestion de l’immigration est disponible ici. Cela ne changera probablement rien, mais ce n’est pas une raison.

%d blogueurs aiment cette page :